Camper

Suicide en forêt

12.01 → 14.01
2023

Horaires :

je 12.01 → 19 h 00 image/svg+xml

ve 13.01 → 19 h 00 image/svg+xml

sa 14.01 → 19 h 00 image/svg+xml

Lieu :

le Spot → Valère

Durée :

1h30

Age :

Dès 16 ans

Tarifs :

CHF 15 / 20 / 30

Comment y accéder ? Réserver

La forêt Aokigahara, située au nord-ouest du mont Fuji, mieux connue sous le doux nom de « forêt des suicides » pour le nombre important de personnes qui s’y sont suicidées (avec une moyenne de 360 décès par an) a connu un nouvel évènement mystérieux. De nombreuses histoires de fantômes y sont rattachées et il n’est pas rare d’y croiser des gardes forestiers, chargés d’empêcher des actes suicidaires. Mais dans Camper, on parle d’un univers parallèle…

Hara et Theler, respectivement chimio-botaniste et radio-physicien ont été envoyé·e·s par le Bureau des affaires spatiales pour identifier et analyser les mystérieuses ondes qui perturbent depuis des années le Teletext et les Bandes FM…

Dans une science-fiction décalée et inspirée par le documentaire VICE sur la forêt d’Aokigahara – Suicide Forest in Japan, cette pièce traitera de camping et de suicide.

📰 L’article sur le spectacle en page 18 du Washington Spot N°3 !

Une production You should meet my cousins from Tchernobyl

Conception et texte

Isumi Grichting et Christian Cordonier

Co-mise en scène

Julie Bugnard

Jeu

Isumi Grichting et Christian Cordonier

Featuring

Your mom called the other day (but you weren't home) : Julie Bugnard et Isabela de Moraes Evangelista

Scénographie

Maged El Sadek

Conception costumes

Ana Carina Romero

Co-création lumière

Estelle Becker et Théo Serez

Création sonore

Rachel Morend

Régie

Estelle Becker

Co-production

le Spot, Théâtre les Halles, Théâtre Saint- Gervais

La compagnie You should meet my cousins from Tchernobyl

Fondée à Sion en 2018 par Isumi Grichting et Christian Cordonier, la Cie You Should Meet My Cousins From Tchernobyl travaille un théâtre qui se veut à la fois lo-fi et inondé de pop culture. Toutes leurs créations sont des pièces originales qui s’écrivent collectivement à force d’errance à Emmaüs, sur Youtube et dans le cinéma indépendant, de genre et de SF des cinquante dernières années. Alliée aux compagnies-soeurs Your Mom Called The Other Day (But You Weren’t Home) de Genève et I’ve Finally Found A Place To Call Home de Lausanne, ils œuvrent à la création d’un Multivers théâtral, sorte d’univers cinématographique Marvel ou de Rougon-Macquart mais version théâtre contemporain. Leur nom est déjà une petite histoire à fin ouverte et raconte leur goût pour un théâtre désireux de raconter des fictions fortes.