Les promesses de l’incertitude

Existence sous haute-tension

26.03.2024

Horaires :

mar. 26.03 → 19 h 00 image/svg+xml

Lieu :

le Spot → Valère

Durée :

60 min

Age suggéré :

Dès 10 ans

Tarifs :

CHF 15 / 20 / 30

Comment y accéder ? Réserver

L'aura du spectacle

Mais l'aura c'est quoi ?

Un moment qui se vit les yeux grands ouverts, à vous faire regretter de cligner des paupières !

Une histoire toute ficelée dans laquelle il fait bon de se plonger.

Un shot de sérotonine 100% plaisir, à déguster comme une douceur en barre.

Une invitation à tendre l’oreille et se laisser porter par les mots.

Une porte ouverte vers d’autres réalités, au pays du non-conventionnel.

Un terrain facile à emprunter, impeccablement balisé pour que jamais vous ne vous perdiez.

Seul au milieu d’un monde hostile et farceur, un homme tente de survivre comme il peut, il cherche l’équilibre : soumission au hasard ou écriture de sa propre prophétie ? Il semble que rien ne se passe comme prévu. Une tentative désespérée et parfois maladroite de trouver un sens à cette existence. Comme le refus à une vie morne, il s’expose au danger pour se sentir vivant au plus profond de sa chaire. Entre jeux innocents et épreuve du feu, qui sait ce qu’ont tissé pour lui les fils de sa destinée.

Dans un univers monochrome et accompagné en direct par les sons cosmiques de Raphael Raccuia, Marc Oosterhoff, tel un acrobate maladroit, propose une performance sous haute tension. Avec un sens du burlesque rappelant Buster Keaton, il lutte désespérément contre l’ennui et nourrit les délices de l’attente et du suspens. On craint que tout ne s’effondre.

Une pièce entre danse, théâtre et cirque, pour embrasser les promesses d’un incertain devenu bien trop précieux pour être laissé aux mains du hasard.

 

Par la Compagnie Moost

Mise en scène et interprétation

Marc Oosterhoff

Musique

Raphael Raccuia

Création lumière

Joana Oliveira

Dramaturgie et regard extérieur

Pauline Castelli

Regard extérieur en tournée

Latifeh Hadji

Regard extérieur magie

Tom Cassani

Scénographie

Léo Piccirelli

Régie lumière et plateau

Filipe Pascoal

Administration

Mariana Nunes

Diffusion

Isabelle Campiche

Direction technique

Leo Garcia

Accueil studios

L'Abri, Théâtre Sévelin 36, Studios de l'ADC, Maison du Grütli, Salle Caecilia, Comédie de Genève

Production

Compagnie MOOST

Coproduction

L'échandole, L'Abri

Soutiens

État de Vaud, Pro Helvetia, Fondation SIS

Compagnie Moost

Créée en 2017 sous l’initiative de Marc Oosterhoff, la Cie Moost explore les arts vivants en mêlant danse, théâtre et cirque tout en recherchant un langage à la fois singulier et non élitiste. Elle a porté jusqu’à présent la création et la production de plusieurs spectacles. Parmi les projets de la compagnie, certains ont également été le fruit de créations collectives. Autour de la direction artistique de Marc Oosterhoff, gravitent la direction technique par Leo Garcia et la direction administrative par Mariana Nunes. Cette équipe reçoit le soutien d’Isabelle Campiche pour la diffusion et la production des tournées, ainsi que de la collaboratrice artistique Latifeh Hadji. La compagnie tourne majoritairement ses spectacles en Suisse et en France, mais s’est également rendue dans d’autres pays comme l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Italie ou le Liban. La tournée a une place importante au sein de la Cie Moost qui compte de nombreuses représentations au cours de ses saisons.

Marc Oosterhoff

En 2012, Marc Oosterhoff obtient un Bachelor en théâtre de mouvement à l’Accademia Teatro Dimitri de Verscio. Après ses études, il part six mois en Chine étudier les arts martiaux, où il poursuit par ailleurs la pratique du parkour. Durant deux ans, il travaille comme comédien, puis entre en 2014 à La Manufacture – Haute école des arts de scène à Lausanne. Il en sort avec un nouveau Bachelor, cette fois-ci en danse contemporaine. En 2016, il propose aux Quarts d’heure de Sévelin son premier solo, basé sur le risque physique: Take Care of Yourself. En 2017 il collabore avec le danseur Cédric Gagneur avec lequel il chorégraphie Palette(s). En 2019, il crée un second solo: Les Promesses de l’incertitude avec le musicien Raphaël Raccuia. En 2021, il crée Lab Rats, un duo avec le circassien Owen Winship, et en 2022 c’est avec Camille Denkinger et Latifeh Hadji – circassiennes elles-aussi – qu’il crée Natures Mortes. En 2021, Marc reçoit le Prix de la relève par la Fondation Vaudoise pour la Culture. En 2022, Marc réalise À l’Échelle une carte blanche pour l’inauguration de Plateforme 10 – Quartier des Arts à Lausanne, avec un groupe d’acrobates internationaux. Cette forme est réadaptée à d’autres architectures pour d’autres occasions.