El Duende

Saurez-vous trouver le vôtre ?

16.09 → 18.09
2021

Horaires :

je 19 h 00 image/svg+xml

ve 21 h 00 image/svg+xml

sa 17 h 00 image/svg+xml

Lieu :

Petithéâtre - Cave à Jazz - Église des Jésuites

Durée :

3 h 00

Tarifs :

Tarif libre

Comment y accéder ? Réserver

La culture est-elle essentielle pour vous? Quelle est l’expérience qu’elle vous permet de vivre?

Inspirée par Jeu et Théorie du duende de Federico Garcia Lorca, la compagnie CATATAC crée 3 performances de 3 heures dans 3 espaces. Le.a spectateur.ice pourra y déambuler à sa guise à la recherche de son propre duende, force magique que tout le monde ressent mais qu’aucun philosophe n’explique et qui traverse certain.e.s artistes au moment de délivrer leur œuvre.

Un parcours qui vous permettra peut-être de mieux appréhender votre rapport à l’art.

Par la compagnie CATATAC

Mise en scène

Catherine Travelletti

Collaboration artistique

Ludmilla Reuse, Raimundo Morte

Performers

Stéphanie Boll, Simon Crettol, Roberto Garieri, Alexandre Ghandour, Maryam Ghasemnejad, Shannon Granger, Karolien Polenus, Alain Roche, Danial Seyed Aboudi

La compagnie CATATAC a été fondée par Catherine Travelletti. Diplômée de la Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande la Manufacture, elle a travaillé pour de nombreux metteurs en scène en Suisse et à l’étranger. En 2011, elle reçoit le prix culturel de la Ville de Sion. En 2012, elle rejoint Jan Lauwers et la Needcompany à Bruxelles, avec laquelle elle créera plusieurs spectacles qui tourneront internationalement. En 2014, elle découvre la dramathérapie et s’engage dans une formation auprès du Dramathérapie Institut de Saint-Gall. Aujourd’hui, elle met son art au service des autres et s’engage dans différents ateliers qui permettent aux participants de renouer avec leur créativité et leur spontanéité.

Avec la compagnie CATATAC elle franchit une étape de plus, celle de la mise en scène. Son bagage de comédienne, les procédés d’écriture de plateau à la flamande et les outils de la dramathérapie lui permettent d’emmener ses acteurs dans un travail théâtral innovant. Les participants peuvent ainsi s’emparer de thématiques à la fois politiques, sociales mais aussi intimes. En s’appropriant des archétypes de la littérature au sens large, les performers jouissent d’un espace précieux et sécures pour se raconter et peut-être devenir les porte-parole d’une nouvelle manière d’envisager le monde.

Bouhhhh !!