Medieval Crack

Dancing Queer

03.11.2023

Horaires :

ve 03.11 → 19 h 00 image/svg+xml

Lieu :

Église des Jésuites

Durée :

55 minutes

Tarifs :

Gratuit

Comment y accéder ? Réserver

L'aura du spectacle

Mais l'aura c'est quoi ?

Un moment qui se vit les yeux grands ouverts, à vous faire regretter de cligner des paupières !

Une histoire toute ficelée dans laquelle il fait bon de se plonger.

Un shot de sérotonine 100% plaisir, à déguster comme une douceur en barre.

Une invitation à tendre l’oreille et se laisser porter par les mots.

Une porte ouverte vers d’autres réalités, au pays du non-conventionnel.

Un terrain facile à emprunter, impeccablement balisé pour que jamais vous ne vous perdiez.

« Dans Medieval Crack, le collectif Foulles est à la recherche des failles queer de l’histoire médiévale. Celles qui permettent à d’autres récits, identités, danses d’émerger. Dans une volonté de se réapproprier le temps et l’histoire, le collectif va glaner dans les représentations et reliques d’une époque, matière à s’émanciper. Car oui, le Moyen Âge a aussi vécu ses heureuses heures de lumières et de libertés. Avec la collaboration de l’historien Clovis Maillet, auteur de l’ouvrage Les Genres fluides. De Jeanne d’Arc aux saintes trans, le collectif questionne aussi les déplacements sémantique propres à la cartographie de nos corps. Le tout est appréhendé avec beaucoup de malice dans une fresque pleine de relief et de gaité. »

Texte de Laurence Wagner, directrice artistique du Belluard/Bollwerk

Par le Collectif Foulles

Concept, chorégraphie

Collin Cabanis, Délia Krayenbühl, Emma Saba, Fabio Zoppelli, Auguste de Boursetty

Performance

Collin Cabanis, Délia Krayenbühl, Auguste de Boursetty, Clovis Maillet, Fabio Zoppelli

Montage musical

Nygel Panasco

Régisseuse

Zineb Rostom

Référent médiéval

Clovis Maillet

Production

Belluard Bollwerk

Production, diffusion

oh la la – performing arts production, Maxine Devaud, Émilien Rossier

Co-production

Premio

Soutiens

Encouragé dans le cadre de PREMIO – Prix d’encouragement pour les arts de la scène avec le soutien de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, de la Fondation Ernst Göhner et du Pour-cent culturel Migros

Le Collectif Foulles

Y’a eu affinités, amitiés, blagues, une rencontre. L’envie de danser ensemble, de partager de la musique, des images et des textes, de faire circuler une foule de choses, avec une foule de personnes.

S’en est suivi une grande enquête sur comment on se réapproprie le temps et une culture qui peut à la fois nous dominer nous toucher. Iels récoltent des objets puis investiguent par collages. Les sujets peuvent être les fêtes gargantuesques du Moyen-Age, l’opéra, les battles de breakdance, leurs voix. Iels les remanient, leur rendent hommage, les font s’entendre. Les choses se superposent, cohabitent, fusionnent, deviennent paquet.

C’est une manutention très précise, très respectueuse, mais aussi célébrative et généreuse. C’est l’envie de s’éloigner des cours d’histoires, pour ré-ouvrir les relations entre présent et passé, faire revivre, ressentir les couches du temps.

Le faire ensemble, et défendre ce postulat. Pouvoir se faire confiance, se mêler, se détacher des autres et de l’idée de propriété. Tendre des fils de discussions, de tensions, entretenir la complexité. Traverser le temps avec la joie d’un bataillon.

Collectif Foulles est la rencontre entre 5 ami·e·x·s, danseur·euse·x·s qui jouent sur les homonoymes de leur nom, la figure d’idiot, un plein d’énergie et de pratiques. Leur première création A prayer before, travail de diplôme à La Manufacture et jouée plus tard à Tanz im Olten et à la Grange –UNIL, marque le début d’une recherche autour du Moyen-Âge. Avec l’envie de bousculer la représentation de ces temps sombres qui sont aussi ceux de la bouffonnerie et de la festivité, Foulles déniche les histoires individuelles, change les narrations, déforme l’histoire et le temps, s’engouffre dans les failles queer du Moyen-Âge. Leur dernière pièce, Medieval Crack, est finaliste de Premio et s’est créée au Festival Belluard en collaboration avec l’historien Clovis Maillet. Aujourd’hui, Foulles clôt le chapitre médiéval pour interroger les rapports entre croyances et savoir, et explorer le terrain de l’enfance et du jeu. Iels se retrouveront bientôt dans un nouveau décor, un western, un film muet, ou au milieu de dauphins en Sardaigne.