Télévision

24.01.2025

Horaires :

ven. 24.01 → 19 h 00 image/svg+xml

Lieu :

le Spot → Valère
Comment y accéder ?

Durée :

70 min

Age suggéré :

Dès 10 ans

Tarifs :

CHF 15 / 20 / 33

Réserver

L'aura du spectacle

Mais l'aura c'est quoi ?

Un moment qui se vit les yeux grands ouverts, à vous faire regretter de cligner des paupières !

Une histoire toute ficelée dans laquelle il fait bon de se plonger.

Un shot de sérotonine 100% plaisir, à déguster comme une douceur en barre.

Une invitation à tendre l’oreille et se laisser porter par les mots.

Une porte ouverte vers d’autres réalités, au pays du non-conventionnel.

Un terrain facile à emprunter, impeccablement balisé pour que jamais vous ne vous perdiez.

Fuzzy, chanteur à succès tombé dans l’oubli, vient de mourir. Alors que les circonstances de sa disparition sont encore floues, une émission de télévision lui rend hommage et revient sur sa carrière. Une retrospective qui fait la part belle à ses chansons, revenant sur les succès et les échecs qui ont ponctué sa carrière très inégale: un mélange de chance, d’opportunisme et de talent hasardeux.

Spectacle musical, théâtre documenteur ou performance multimédia, TÉLÉVISION brouille les pistes et mélange les genres. Sur fond de musique pop et de trouvailles visuelles, la création évoque les mécanismes parfois absurdes qui façonnent la célébrité, les rapports complexes d’interdépendance entre les stars et leur public ainsi que le retour à l’indifférence parfois douloureux lorsque les fans se détournent de leurs idoles. Entre ironie et tendresse, sincérité et fabrication, le spectacle se joue de la manipulation médiatique et fait réfléchir avec humour aux promesses ambigües qu’offre la réussite.

 

My name is Fuzzy

Écriture, musique, mise en scène & jeu

Bastien Bron

Soutien à la dramaturgie

François Gremaud

Assistance mise en scène

Émilie Blaser

Jeu

Judith Goudal, Lucas Hercberg

Développement technique & lumières

Harold Weber

Scénographie

Julian Thompson

Collaboration artistique

Laetitia Gauchat

Identité visuelle

Yann Do

Coproduction

Le Théâtre du Passage à Neuchâtel

My name is Fuzzy

En 2016, Bastien Bron crée My name is Fuzzy, projet musical avec lequel il aspire à plus de liberté en termes de création musicale et visuelle. Il développe librement ce projet personnel, où l’image et la musique sont d’égale importance. Son intérêt pour le rapport entre visuel et chansons et ses différents modes d’expression sont au coeur de son travail. Il compose des chansons désinvoltes sur des thèmes simples et quotidiens, teintées d’absurde et d’ironie. Il surfe entre coolitude et désuétude, entre premier et second degré. My name is Fuzzy permet à Bastien Bron d’affirmer son esthétique personnelle (pop, absurde, surréaliste) à travers deux clips musicaux remarqués: Le Lion dans la Brousse (2016) et Supermotor (2017). Des titres qui rencontrent également un beau succès sur les ondes suisses (La 1ère, Option Musique et Repérages Couleur 3). Fort de cette réussite, il cherche cependant à s’éloigner du schéma classique album-clips-tournée et nourrit l’envie de trouver d’autres manières de faire coexister images et musique. C’est ainsi qu’il crée le projet d’album-exposition SEPTANTEQUATORZE qui attire en août 2020 plus d’un millier de spectateurs sur une seule semaine à la Galerie C à Neuchâtel. Avec ce projet, Bastien Bron invente le concept de «chansoninstallation», qui consiste à mettre en scène et dans l’espace des chansons pop, à l’aide de dispositifs muséographiques. En proposant des chansons qu’on ne peut découvrir qu’en les visitant, il répond à ses questionnements sur l’ultra-disponibilité de la musique. Alors que SEPTANTE-QUATORZE est programmé dans de nombreux festivals et lieux culturels, il enchaîne avec une nouvelle création à QG, centre d’art contemporain de La Chauxde-Fonds en août 2021. Il présente VEDETTE 93 durant 6 semaines et bat des records d’affluence. En 2022, alors que les deux expositions tournent en Suisse et à l’étranger, My name is Fuzzy poursuit sa démarche singulière à travers de nouveaux projets, dont AUTO-DISCO 22, une minivoiture électrique transformée en juke-box vidéo pour 1 personne.